Juil 26

Parc National des Ecrins – Le Glacier Blanc depuis le Pré de madame Carle

Auteur Catégorie France

Laetitia avait réalisé cette randonnée l’année dernière. Je n’avais pas eu le temps… Seulement cette année, cela était l’occasion de faire cette randonnée mythique du Parc National des Ecrins. Il faut en profiter avant que le glacier blanc ne fonde encore plus !!

Pour accéder au départ de la randonnée, depuis Vallouise, il faut se rendre au parking du Pré de Madame Carle. Seul grand parking accessible en voiture dans ce Parc National, c’est sans doute la raison du parking payant, 2 euros.

Depuis Puy Saint Vincent 1600, pour donner un ordre d’idée, même si le nombre de kilomètres n’est pas élevé, il faut compter environ 45 minutes pour s’y rendre. C’est un facteur important selon les souhaits de départ à la fraiche, voir le lever de soleil… 😉

Depuis le chalet refuge du Pré de Madame Carle, il faut emprunter l’allée qui se situe au Nord, bien indiquée pour marcher jusqu’au glacier blanc. La traversée de la forêt de mélèzes peut permettre de voir des marmottes 🙂

Après la traversée du Torrent de la Momie puis de celui du Glacier Noir, le sentier monte tranquillement et offre une magnifique vue sur la vallée 🙂

Puis un premier croisement donne la possibilité de se rendre au glacier noir (vers la gauche) ou le glacier blanc, que l’on suit vers la droite.

Le sentier est toujours très bien identifié. Il faut passer sur ce barrage, la vue est toujours aussi magnifique. En début de matinée (8h environ), peu de personnes ne fréquentent ce sentier 😉

Le sentier descend ensuite vers une passerelle pour traverser le torrent du Glacier Blanc.

Depuis cette passerelle, vue sur le glacier

Un passage « câblé » permet ensuite de franchir en toute sécurité les escarpements rocheux. Un panneau nous invite à visiter l’ancien Refuge Tuckett en gardant une belle vue sur le glacier 😉

En retrouvant le sentier principal que l’on a laisser pour faire ce mini détour vers le refuge, il faut continuer et longer le petit lac Tuckett.

Un nouveau passage câblé remonte la paroi et nous permet de rejoindre le refuge

Vue sur le Pelvoux depuis le refuge

Vue Panoramique depuis le promontoir du refuge

Le chemin retour se fait par le même sentier. Le soleil s’est bien levé, les couleurs sont différentes de celles du matin à l’aller 🙂 Le sentier est agréable, je n’ai mis, en mode « footing », une trentaine de minutes pour retrouver la voiture.

Pour information, mon avis est que cette randonnée magnifique réserve quelques difficultés sur la fin. Il est préférable de partir tôt le matin pour profiter du calme sur le sentier. Certes il fera un peu frais (prévoir des vêtements chauds quoi qu’il en soit ! – à 7h, j’avais 7 degrés fin juillet). J’ai croisé 2 personnes en montant qui redescendaient, mais une soixantaine qui montaient sur mon chemin retour !

Quelques chiffres :

environ 7,5km

environ 600 mètres de dénivelé positif pour monter à une altitude de 2440 mètres

(Visited 13 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire