Juin 14

Randonnée de la roche vert bouteille – Reunion

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

Après une demi-journée de travail, qui penserait à une rando, en début d’après midi de cet hiver réunionnais ?
C’est pourtant ce que l’on a fait et les joies visuelles ont été à la hauteur de nos attentes !! En même temps, pour débuter la randonnée de la roche vert bouteille, il faut monter jusqu’à Dos d’Ane et traverser ce village. L’accès y est très clairement indiqué et le climat étant clément, rien ne nous retenait à cette sortie marche à pied.En quittant le parking, on peut soit pique-niquer sur une aire qui laisse apercevoir le cirque de Mafate ou entamer la randonnée. Une carte, dès le départ du sentier, présente les obstacles auxquels les randonneurs seront confrontés : des échelles et un dénivelé assez faible.

Le sens logique est le sens anti-horaire. Au bout de dix minutes de marche tranquille, on arrive au kiosque de la randonnée. Il donne la possibilité de venir déjeuner en famille. Pas d’obstacle ou de dénivelé avant cette étape et c’est accessible à tout age et tout marcheur, c’est ensuite que ça se « complique ».
Un peu de cailloux à grimper, deux échelles montantes d’une dizaine de barreau chacune et nous voila tout le long de cette randonnée à contempler le cirque de Mafate sous un beau soleil !
Des araignées jouent les accrobates, elles sont immortalisées en photo !
On atteint ensuite assez rapidement (mais tranquillement) le sommet de la courte montée (après environ une heure de marche si je me souviens bien !) et de ce point de vue, nous sommes entourés d’un côté le cirque de Mafate et la commune de Dos d’Ane.
Le temps est venu pour la descente, ou pour les plus courageux, on peut bifurquer vers la Roche Ecrite (récit de ma première randonnée sur cette contrée réunionnaise ici).

2 autres échelles un peu plus courtes et on longe, sur la crête, la descente qui nous ramène au parking. Quelques minutes avant de rejoindre la voiture, on peut s’arrêter à la table de camping pour se rafraichir (à l’ombre des arbres) ou profiter de cette table si on fait le tour dans l’autre sens.

Pour résumer, cette randonnée est accessible dès notre descente d’avion si l’on vient de métropole et qu’on doute encore sur ses capacités à randonner en montagne. Il faut rester conscient de ses résistances aux vertiges et à l’aptitude à la descente/montée d’échelle. Et après tout ça, en avant pour les aventures dans Mafate et sur les sentiers de l’ile !!

(Visited 100 times, 1 visits today)

Tags: , ,

Ajouter un Commentaire