Juil 24

Randonnée depuis le Maido jusqu’à la Rivière des Galets

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

L’itinéraire de cette randonnée va suivre le Nord du cirque de Mafate et peut servir de bon entrainement pour les randonneurs avides de dénivelé et à la recherche d’endurance en montagne.

(l’album photos va s’ouvrir dans une nouvelle fenêtre ou onglet 🙂
Pour profiter au mieux de la randonnée, il faut partir au plus tard par le bus de 6h du matin de la gare routière de St-Paul. 1,5euro sur place ou 1,3 par avance et 1h plus tard, on est au col du Maido. Il fait frais, on se couvre le temps d’entamer la descente. On est 7 au départ de la randonnée et les niveaux sont un peu hétérogènes, on s’attend donc en bas, à Roche Plate, pour une première pause méritée.

Elle est très longue, voire trop longue, et on commence même à se refroidir ! C’est à ce moment-là qu’on croise Marcelle Puis, entourée de « sa garde rapprochée ». Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas, elle est multi vainqueur du Grand Raid à La Réunion, et au niveau féminin, personne ne lui arrive réellement à la cheville. Elle s’entraine donc avec des hommes pour courir, en octobre 2010, sa dernière traversée de l’Ile de La Réunion ! A la louche, avec ses 50 kg toute mouillée, elle ne paie pas de mine mais quel potentiel elle a !! chapeau bas !

Quelques minutes plus tard, c’est un autre double vainqueur du Grand Raid, cette fois-ci masculin, qui est reconnu par des amis alors qu’il fait le plein de son Camel Bak !

Après la pause de Roche-Plate (d’environ 40 minutes !), on entame la descente vers La Roche Ancrée. Il faut être prudent car à certains moments, les virages laissent entrevoir des falaises abruptes sur un sentier de gravillons un peu glissant.

En parallèle, les premières ampoules apparaissent aux pieds d’une femme qui s’était équipée en chaussures neuves… Avec les kilomètres accumulés sur le sentier Dacerle pour rejoindre Roche Ancrée, rien ne s’arrange.
Une heure de marche depuis Roche-Plate, au niveau de la rivière, elle et une autre amie bifurquent vers Cayenne alors qu’on commence l’ascension. Avant de s’attaquer à la portion difficile de la journée, on profite de quelques minutes pour manger un premier sandwich. Chacun à son rythme, le panneau du bas de la montée indique un temps d’une heure pour gravir la colline abrupte. En 26 minutes, je suis au sommet ponctué par des croix en mémoire de je-ne-sais-pas-qui-au-milieu-de-détritus…

En se retournant vers le lit de la rivière tout le long de la montée, la vue est magnifique !

Quelques minutes pour souffler et je redescends pour accompagner Laetitia qui boucle la montée en 45 minutes ! Son objectif est réalisé. Durant ses entrainements de Semi-Raid, elle montait en 40 minutes mais l’entrainement n’est plus aussi poussé qu’à cette époque ! Les autres compagnons de route montent en un peu plus longtemps après avoir aidé la « femme-ampoule » à bifurquer vers Cayenne.
On s’attend à Grand Place l’Ecole. Cet ilet n’est pas très bien indiqué ni fléché pour rejoindre les lieux-clefs comme l’épicerie ou l’école tout simplement ! Aux carrefours de sentiers, les amis se sentent perdus en attendant nos informations fournies par téléphone. Il faut traverser Grand Place les Hauts depuis Roche Ancrée (sans panneau d’indication – donc tout droit !) puis éviter de tourner vers « Le Cœur de Mafate ». Pour une fois qu’on doit aider des gens qui se perdent et pas l’inverse !!
Ce nouvel arrêt nous a permis de manger les autres sandwiches. Il est 12h20 et on est parti depuis 9h10 de Roche Plate. Il a suffit de 35 minutes pour qu’on reparte vers Cayenne, ensemble, rejoindre les 2 autres femmes laissées à la rivière.

On marche 20 minutes avant d’arriver dans l’ilet où les autres mangent leur déjeuner. Un nouveau changement de rythme… Cette randonnée est fatigante par rapport à ça plutôt qu’aux difficultés rencontrées sur le parcours.

Pendant ce temps-là, on confirme notre sortie du cirque de Mafate par la Rivière des Galets, en Taxi 4×4. On pensait sortir par Dos d’Ane mais l’heure tourne et il sera plus facile pour nous de trouver un moyen de transport vers St-Paul depuis la Rivière des Galets.

Il est 13h40 quand on repart de Cayenne vers la sortie du cirque. On a rejoint entre temps deux autres personnes dont un enfant de 8 ans. 25 minutes de marche tranquille et on passe tous sur une passerelle métallique qui surplombe la rivière.
Il y a ensuite une bifurcation pour choisir entre la sortie de Mafate par la rivière des Galets ou la canalisation des orangers. Le même problème de transport pour rejoindre St-Paul se poserait si on choisit cette option…

On continue donc par la droite. C’est très joli. A plein de reprises, on traverse la rivière en marchant sur des galets. Pas de courant qui pourrait nous faire tomber. Même à un rythme très tranquille, la distance augmente entre nous. On décide alors de stopper afin de se regrouper au niveau d’une cascade que l’on entend depuis le sentier.

Elle est cachée derrière les rochers, juste avant le tunnel.

L’eau y est claire et les plus courageux pourraient s’y baigner ! C’est un peu venteux quand on arrive à ce point de la randonnée mais on reste à l’abri quelques minutes en attendant les dernières personnes.

Sur la dernière portion de randonnée, Eric, à l’initiative de cette sortie, « impose » son rythme de marche. On sait de toute manière qu’on se retrouvera au parking des taxis 4×4, à Deux-bras. On marche donc, tous les 2, à un rythme assez élevé pendant une demi-heure jusqu’à 15h20. C’est à ce rythme qu’il aurait voulu marcher depuis le début, sur terrain plat ! Mais il faut savoir s’adapter aux autres personnes. Laetitia et le reste du groupe arriveront une vingtaine de minutes plus tard.

A 16h et avec une précision suisse, le 4×4 arrive au niveau du parking pour nous ramener au village de la Rivière des Galets. On se fait même déposer à côté de l’arrêt de bus qui nous permettra de rejoindre St-Paul. Il en est revenu à 7 euros par personne d’utiliser une telle navette. C’est très agréable et envisageable de faire des randonnées avec des personnes qui n’ont pas l’habitude de marcher par cet intermédiaire.

On peut ainsi partir le matin, rejoindre Cayenne et reprendre le 4×4 pour la fin d’après midi. Le dénivelé n’est pas très important sur cette portion mais des chaussures qui agrippent peuvent s’avérer utile pour marcher sur les galets mouillés joignant les 2 bords de la rivière.

Pour en dresser un bilan, il est vrai que cette randonnée peut être assez physique si on ne fait des pauses que pour se restaurer. On a aussi eu la chance d’avoir un temps clément. Il faut prendre en considération les fortes chaleurs qui transformeraient l’enclos en une véritable fournaise en été austral notamment.

Contact de la journée :
Taxi 4×4 Rivière des Galets : 06 92 62 82 10 / 7 euros par personne au-dessus de 3 personnes ou 20 euros pour une ou deux personnes.
Informations de la randonnée extraite du logiciel CartoExplorer 3 :
Distance parcourue : 20,6 km
Dénivelé positif cumulé : 1237 mètres
Dénivelé négatif cumulé : 2939 mètres
Altitude : min. : 247m / moy. : 865m / max. : 2031m
(Visited 890 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire