Jan 09

en nocturne, le Piton de la Fournaise et ses cratères éruptifs

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

Depuis le début des éruptions du piton de La Fournaise, l’envie nous trottait d’aller y jeter un oeil… De nuit, l’avantage serait d’avoir un beau contraste des couleurs malgré le froid… Le tout était de trouver une date convenable car une nuit blanche allait s’imposer car il faut aussi tenir compte du temps de route pour rejoindre le Pas de Bellecombe et ensuite, de faire la randonnée jusqu’au cratère Dolomieu…

Ayant réalisé une plongée le matin avec une fin à 10h, il n’est pas prévu et concevable de commencer à grimper avant 22h. Cela nous laisse donc le temps de tout préparer : vêtements chauds, une salade de pâtes pour la déguster au niveau du Pas de Bellecombe (avant le départ de randonnée)…
Le départ de Saint-Leu se fait donc tranquillement à 19h pour 2 bonnes heures de route… Eh oui, quand on dit en métropole que 100km se font rapidement, et bien ici, avec la sinuosité des routes et le creu des fossés, il ne vaut mieux pas se rater !

Arrivée à 21h (la ponctualité avant tout ;), on constate que le parking est plein !! Il reste des places, c’est sûr mais pour un week-end de vigilance fortes pluies, on ne s’attend pas à ça !
Des personnes rentrent au chaud dans leur voiture quand d’autres se préparent comme nous pour affronter le froid « estival » des altitudes du volcan 😉

A 21h30 le ventre plein, on prend la direction des marches et de l’enclos qui nous mènera tout droit au lieu si convoité du cratère Dolomieu (petit nom du cratère principal du Piton de la Fournaise).

C’est une véritable autoroute de marcheurs dès les premiers mètres et ça s’est confirmé tout au long de la randonnée !
A l’horizon, on perçoit quelque fois et selon l’orientation du chemin qui contourne le cratère la lumière rouge de la lave en fusion. La motivation monte et le moral grimpe !

On arrive quand même en haut après 2h30 de marche et la dernière partie sur les parties de roches volcaniques caillouteuses pas trop trop agréables… mais bon… On se couvre avec les polaires magiques de Décathlon, le bonnet pris pour l’occasion ainsi que les gants et c’est dans des conditions optimales qu’on contemple le jeu de sons et lumière qui s’offre à nous. 45 minutes plus tard et après un petit encas savouré au sommet la marche du retour se fait avec la difficulté supplémentaire de la fatigue.

Avec ces beaux souvenirs plein les yeux et la tête, on se motive tout de même pour avancer et se retrouver au chaud dans la voiture. Et c’est après 2h de descente sur le chemin inverse (pas de boucle pour ce « festival nocturne ») que l’on rentre dans la voiture, pour se changer et reprendre la route et ses 2 heures de trajet en voiture !!

Si vous avez l’occasion, et surtout le chance de pouvoir aller admirer le volcan après une éruption, je vous le conseille vivement ! ç en vaut le détour tellement les occasions sont relativement rares pour des personnes de passage ici à la Réunion !


Quelques chiffres
 :

durée totale de marche : montée : 2h30 / descente : 2h minutes
distance parcourue : 11km
dénivelé : du gite du Volcan au Cratère Dolomieu : 601 m. positif et pareil en négatif
nombre de marcheurs au départ : 2
nombre de marcheurs à l’arrivée : pareil 😉
nombre de photos prises : très peu : difficile avec le manque de lumière
quantité d’eau prises et bue pour l’occasion : 2litres

Album photos de l’aventure

(Visited 34 times, 1 visits today)

Tags: , , ,

Ajouter un Commentaire