Déc 06

Bivouac, Maido, Grand Bénare et un tour dans Mafate

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

Première sortie sur 2 jours et demi avec un bivouac et une nuit en gite… les sorties grandissent et à en lire ce qui suit, vous verrez que c’est toujours de mieux en mieux !!

Le vendredi après-midi était notamment réservé à la recherche d’un point de bivouac juste avant le sommet du Maido pour voir à la fois le coucher de soleil vers le Maido, le piton des neiges avec une vue plus ou moins dégagée, un bon pique-nique et l’installation de tentes pour 9 personnes.
Tout ceci s’est super bien passé, pas forcément dans cet ordre mais l’idée d’avoir pris une bache pour le kiosque (table à manger, banc et au-dessus, un toit supporté par des poutres) était très bonne ! En effet, le vent qui tournait légèrement ne soufflait pas fort mais c’était superbe d’avoir pu manger sans la fraicheur venteuse !
Chacun est venu avec plein de choses à partager, et surtout une bonne dose de bonne humeur qui, au final, a rendu ce week-end fort agréable !
Samedi matin, réveil à 5h15 pour laisser le temps de tout ranger, bien manger, et encore et surtout papoter ! Personne ne connaissait tout le monde donc ça laissait à chacun la possibilité de rencontres et bavardages 🙂 ça, c’est génial !
Le départ sur le sentier en direction du Grand Bénare est aux environs de 7h. Et c’est à 10h que l’on pointe la vue sur la croix du Grand Bénare. Durant ces 3 heureus de marche, des pauses auront été nécessaires pour le regroupement de toutes les brebis voyageuses 🙂
S’en est suivi une bonne pause pour des poses en haut du Grand Bénare… dommage que la sommet fut un peu bouché, ça nous a empècher de voir le cirque de Cilaos. On redescend vers 10h30 et on est en bas à 13h.

Les articulations montrent quelques signes de faiblesses après les kilomètres de descente qui s’enchainent. Pour conclure cette première partie de randonnée, on retourne au lieu de bivouac pour profiter d’une table et bancs pour le pique-nique.

Après un bon pique-nique, on part tranquillement à 15h30 sur les sentiers escarpés de la descente vertigineuse vers Roche Plate. Une heure de marche pour atteindre tranquillement la Brèche : lieu de bifurcation qui peut permettre aux randonneurs d’aller soit vers l’ilet aux Orangers sur la gauche (vers le nord), soit vers Roche Plate (vers le Sud).

Bonne pause pour contempler les paysages magnifiques du Cirque de Mafate, et on repart à 17h pour la dernière portion de descente avant de savourer le gîte et la douche (que l’on espère chaude !). Il a fallu environ une demi heure pour atteindre ce dernier point de la journée !

On arrive alors dans un endroit très calme, un superbe gite dans un cadre très sympa ! On a pu manger un bon repas, avec un giteur sympa et je vous conseille donc de faire le détour au Gîte « chez Juliette Thomas » à Roche Plate pour gouter son bon carri et ses bonnes confitures de banane au petit déjeuner 🙂

Avec la fatigue accumulée sur cette journée et le nombre de personnes que l’on est (7), on se décide d’annuler le tour initialement prévu dans Mafate et de remonter tranquillement en direction de la voiture.
On avisera sans doute pour le lieu de pique-nique, et prévoir du repos pour rattaquer une semaine qui s’annonce chargée pour nombreux d’entre nous.

8h le dimanche matin, on quitte le gite. Je décide de faire un détour vers l’ilet aux orangers pour rallonger un peu le trajet retour et me défouler un peu 😉
8h16, arrivée à la Brèche
Une petite heure de détour pour rejoindre l’ilet aux orangers et je n’ai pas vu le panneau annonçant ce lieu ! Je me suis quand même décidé de faire demi-tour après une demi-heure de footing et ur le retour, j’ai croisé des gens qui semblaient me dire que là où j’ai fait demi-tour, un ou 2 virages après, on atteignait l’ilet ! dommage !
je reprends le sentier de montée pour quitter Mafate par LE MUR !

Des cailloux jalonnent le sentier (très bien balisé et propre soi dit en passant 😉 avec des pourcentages : 25 / 75, puis 50 /50 et enfin 75 / 25 pour indiquer aux randonneurs les proportions de sentier qui séparent  le sommet du Maido à la Brêche.

Au caillou 50/50, lors de la remontée, j’étais à 38 minutes (avec le cumul de la montée du gite de Roche Plate jusqu’à la Brèche fait une heure plus tôt)
1h15 de chrono plus tard, j’atteins le haut du Maido. Très épuisant et peu de pause pour prendre des photos car le paysage ne s’y prétait pas. Après une reprise des forces et des esprits, l’arrivée de quelques personnes nous fait partager les émotions 😉 et un peu de temps après, demi-tour pour proposer de l’aide (port du sac notamment !) à celles et ceux qui le voudraient bien !

Tout le monde arrive, avec le sourire et quelques marques de fatigue. On reprend la route pour rentrer à Saint-Leu par la route forestière des Tamarins ! Détour à faire pour celles et ceux qui seraient tenter de vouloir traverser le Limousin, la Normandie ou d’autres régions de France tellement le paysages y sont ressemblant !!

Pique-nique partagé à St-Leu avec un plateau de Mangue fraichement cueilli dans le jardin, cerise sur le gateau d’un très bon week-end !

Quelques chiffres :
durée totale de marche : 1er jour : environ 5h30 / 2ème jour : environ 2h00
distance parcourue : ???
dénivelé : Du Grand Bénare à Roche Plate : environ 1660m. négatif
nombre de marcheurs au départ : 9 le premier jour, 7 dans Mafate
nombre de marcheurs à l’arrivée : pareil 😉
nombre de photos prises : environ 100
quantité d’eau prises et bue pour l’occasion : 3 litres pour Aller-Retour Maido-Grand Bénare, 3 litres pour remontée vers Maido via Ilet aux Orangers

Album photos de l’aventure

(Visited 406 times, 1 visits today)

Tags: , , ,

Ajouter un Commentaire