Nov 01

Des Réservoirs de Ste-Rose à Cap-Méchant via le Volcan

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

Bon alors voila, j’espère que vous allez bien et rester assis quelques instants !!
Juste le temps de prendre une bonne dose de rigolade en fait !
Je suis en gros parti 72heures pour une rando qui se voulait être divertissante… Vous pouvez suivre mes chemins sur la carte de la Réunion…
La rando que je voulais faire ce week-end est dans le sud est de l’ile. On est donc parti du Port (Nord-Ouest) où est basé notre bateau, où une copine de couchsurfing est venue nous cherché avec un autre copain du bateau.
On devait repassé chez elle (à St-Leu, centre ouest de l’île  avant de rejoindre notre point d’arrivée de la rando du dimanche.
Après quelques minutes et quelques courses de dernière minute, on va donc se garer à Cap-Méchant (sud-Est de l’ile) pour avoir la voiture sur place pour notre arrivée du dimanche (capacité d’anticipation oblige !)
On va donc faire un tour à Cap-Méchant où la Sorcière (légende et réalité) nous attend… en fait, une personne prêchant une parole assez bizarre interroge, voire agresse chaque passant… Bizarre comme je disais, mais on ne peut pas pas éviter ce passage si on veut justifier d’un certain temps passé à la Réunion !!
Ensuite, ben on commence le stop pour rejoindre la chambre d’hote qui se trouve à Sainte-Rose (presque le centre est de l’ile)
Peu de temps d’attente, et première voiture qui s’arrête pour nous conduire quelques kilomètres. Puis un camion d’ouvriers, qui traverse l’ile tous les jours, nous mène jusqu’à l’église de Notre-Dame des Laves à Piton Ste-Rose. Et pour finir cette journée de transport, le gars du gite super sympa est venu nous cherché à notre dernière arrivé de stop devant le parvis de l’église (chargée d’histoire et de légende car une coulée de lave a évité l’église en la contournant…
A l’origine, le gite n’était pas celui dans lequel je voulais aller… Le choix s’étant porté vers le premier de la liste donné par le site des gites et chambres d’hôte de la Réunion sur internet. Mais n’ayant plus de place, cette première chambre d’hote a donné les coordonnées d’autre chambres d’hote ! Démarche très sympa qui permet à des voyageurs de ne pas dormir dehors 🙂
Ceci dit, le gite Matilona (communément appelé entre nous « Chez Christophe ») est dans un cadre superbe ! Il peut être très agréable de s’y poser quelques jours pour profiter du calme du lieu tout en profitant des plages et ballades proches. Un diner digne d’un resto chic avec un environnement humain très enrichissant ! Le propriétaire des lieux était très présent sans être « envahissant », très divertissant sans faire le clown, bref très intéressant !!
La chambre pour 3 personnes à un prix très raisonnable nous réservait quand même la douche et les WC indépendants, une salle commune qui disposait notamment d’un piano, un accès à internet, une table de billard, un salon avec TV, ou encore une bibliothèque !!
Après une bonne nuit de repos, le départ samedi matin en direction du début de la rando nous est facilité par le « gîteur » : on est déposé par ses soins en bas du sentier, au niveau des réservoirs d’eau qui surplombent la ville de Sainte-Rose.
Un bouquin-guide de rando prévient que la rando envisagée est niveau difficile (ce qu’on cherche car on n’est quand même pas des fiotes !), avec notamment une marche difficile dans une ravine (rivière sèche quand il ne pleut pas !) pendant 2 bonnes heures… et patati, patata…
Sauf qu’au bout de 3h30 de marche, ou plutot d’escalade, de marche à quatre pattes, de marche dans de l’eau jusqu’au genoux, de grimpette pour surmonter les flaques d’eau d’environ 2 mètres de profondeurs… on arrive à sortir de cette put*** de ravine !
Malgré toutes ces étapes, dont un mur à escalader qui devait bien faire 6 mètres de haut où on enlevait nos sacs, on se les passait, et on grimpait, on rigolait super bien !!
Et bien après tout ça, on arrive à peine de la ravine qu’on ne trouvait même pas d’autres chemins où aller !! Alors bon, 3 solutions pour les 3 personnes présentes :
1 – l’option de la fille : redescendre prudemment…
2 – trouver un chemin
3 (la mienne) : appeler le 112 (les autres numéros n’auraient pas foncitonné car pas de réseau !!
Pour la 1 : avec ce qu’on avait monté, et sans corde, impossible de redescendre avant le coucher du soleil car il est déjà environ 11h30
Pour la 2 : quand on voit des fossés devant nous d’environ 3 à 5 mètres de profondeur, si on tombe, tout comme pour l’option 1, on se casse quelque chose et là, c’est vraiment patatrac !!
DONC ! on suis la voix (ou la voie comme vous voulez ! 🙂 du sage ! et hop, le 112…
On explique les 3 options, le comment on en est arrivé là (on a suivi le merdique chemin indiqué par le bouquin de merde…)
et donc on est transféré sur le téléphone du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) et en réexpliquant, ils sont super sympa ! On leur explique qu’on n’est pas des Mickey de Foire, qu’on a à manger au cas où, à boire, une trousse de secours mais pas de blessé, de quoi se couvrir, une couverture de survie, et qu’on peu étaler un peu de végétation autour de nous pour l’accueil des secours… et hop, ils prévient qu’il se renseigne sur la disponibilité des secours et rappelera.
5 minutes plus tard, il rappelle, l’hélico est en route vers nous ! s’il ne nous trouve pas, on fera un « téléguidage » waow !! mais ils sont habitués à ce genre de situation et avec notre disponibilité, compréhension et tout, tout se passe super bien !
Pas de bol, l’hélico arrive vers nous mais on est pile à ce moment-là dans un nuage de brouillard !! zut de crotte de bique dites donc ! et donc l’hélico ne nous trouve pas !! mais nous, on l’a vu !
On sort donc la couverture de survie, le PGHM rappelle sur mon téléphone et on commence donc un radio guidage, mission simple qui  consiste à dire au pilote si on est à ses 3h, 12h ou 9h par rapport à un cadran solaire !! super fastoche et avec de plus amples indications sur une position qu’on estime avec notre « GPS d’instinct », 3 minutes plus tard, il est sur nous ! 2 gars descendent…
Et nous voila dans l’hélico quelques minutes après ! Des explications, des mini-remontrances, surtout quand on leur a dit qu’on était dans la Marine, que c’est pas une rando « d’essai »… et ils nous redéposent… à notre point de départ !!
Snif snif… tout à recommencer mais bon, pas de bobo ! et on se remet donc à faire du stop pour rejoindre le gite du piton de la fournaise… un gros doute s’installe car on ne sait pas trop quand on va pouvoir y arriver !! avant la nuit, on l’espère…
Bref, du bol, peut-être mais surtout une bonne étoile je suis sûr, et que des super bonnes rencontres ! à peine 3h plus tard et 5 voitures différentes, on est au gite !
Un bonne douche froide en guise de récompense et un diner « presque parfait » (pour faire allusion à une émission de TV, ahahahah) avec un buffet et tout un tas de bonnes choses à manger ! Tous les médires de personnes rencontrées le week-end précédent à l’ilet à Bourse à propos de ce gite tombent à l’eau ! Lieu très chaleureux au point même de frôler la limite du brouhaha général dans une salle comblée de randonneurs ou autres admirateurs de paysages !
Le dimanche matin, le réveil sonne à 6h45 pour un départ de randonnée envisagé après la « récupération » d’une 4ème personne au début du sentier qui nous conduira à Cap-Méchant.
On part finalement vers 8h et sans avoir un rythme soutenu, on traverse des paysages très différents : cela varie du casi désert au début autour du volcan à la forêt très humide (comme celle traversée la veille dans la ravine) en passant par les intermédiaires que je ne saurais définir 😉
Le chemin est très bien indiqué et balisé et on arrive au gîte de Basse Vallée à 13h45. Après quelques pauses pour boire un coup et papoter, on s’arrête ce coup-ci pour la pause du déjeuner… à peine à l’abri du vent, on partage le reste de pain de mie avec les boite de sardines et de thon qu’il reste dans les sacs.
Quelques vidanges de vessies plus tard, on repart tranquillement en direction de la voiture à 14h15 en prévoyant déjà d’arriver aux alentours de 15h à la voiture et rentrer en voiture par tout l’ouest de l’ile.
Le créneau est tellement bien respecté qu’on prend le temps de prendre une photo de groupe de ces valeureux randonneurs 😉

 

Après une très bonne soirée le dimanche à Saint-Leu, il est temps de repartir le lundi de St-Leu sans être pressé… pas de bus (qu’on a raté en plus à quelques minutes près sans être au courant des horaires !) En fait, à un arrêt, on a vu qu’il y avait un bus à 9h et que le suivant serait dans le coup des 11h45 ou un truc de ce genre… donc bon ! no stress !
On tend le pouce ! Et la loi des séries de conducteurs est ce coup-ci sur la lignée des musiciens ! Une première exception en guise sportif… puis Un prof de musique, puis un chanteur d’opéra qui connait le premier gars qui nous a pris, puis un peu de marche, du shopping sur la route et enfin, un autre chanteur de groupe super sympa !
On arrive enfin au Port par un détour de notre dernier chauffeur ! et il est temps maintenant de vous dire au revoir et à une prochaine aventure !
LE BILAN EN GROS : on n’est pas blessé ! on a bien rigolé finalement… et très bon souvenir car s’aurait pu être largement pire ! et dans l’histoire… j’ai eu un baptème d’hélico gratuit et le survol ‘une partie de l’ile de la Réunion ! on a fait du stop et sur tout le week-end, en comptant bien, on a pris 12 voitures différentes pour nous mener à tous nos points de rendez-vous… Une carte de la Réunion qui s’étoffe d’un nouveau sentier en jaune (aller simple), un nouveau petit dessin d’hélico et plein de choses à écrire 🙂
Quelques chiffres :
durée totale de marche : 1er jour : environ 3h30 / 2ème jour : environ 7h
distance parcourue : environ 30km le 2ème jour
dénivelé : Du gite du Volcan à Basse vallée (2ème jour) : 2214m négatif
nombre de marcheurs au départ : 3 le premier jour / 4 le deuxième
nombre de marcheurs à l’arrivée : 3 le premier jour / 4 le deuxième
nombre de photos prises : environ 65
quantité d’eau prises et bue pour l’occasion : avec les ravitaillements, sans doute pas assez ce coup-ci car gorge sèche la nuit du gite au volcan
(Visited 219 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire