Oct 23

Randonnée dans le cirque de Mafate

Auteur Catégorie Ile de la Réunion

J’ai voulu prendre goût aux randonnées sur plusieurs jours en commençant par un cadre qui me semble paradisiaque… Le choix s’est porté sur le cirque de la Réunion qui n’est accessible que par les piétons et par ravitaillement en hélicoptère : le Cirque de Mafate.

Le départ est donné du Port à 6h57 à la gare routière pour prendre le premier bus. Bien sûr, il est toujours meilleur de partir plus tôt pour pouvoir marcher « à la fraiche » mais bon, on ne peut pas faire autrement !

On arrive donc à Dos d’Ane à 7h40 et entamons après quelques mètres derrière l’église, le chemin qui va nous conduire à Aurère.

Notre première grosse halte est à Aurère à 11h20. On y arrive en environ 3h40 de marche alors que les ouvrages de randonnée lus avant départ donnaient entre 4h30 et 5h !! On en profite donc pour s’arrêter au bar de l’escale à Aurère, où le service est très sympa, très simple mais suffisant ! Pour donner l’ordre d’idée : 3 orangina, 3 sandwiches bouchon et 3 café pour 23,5euros ! Il faut relativiser le prix car les ravitaillements, comme je le disais en préambule, se font par hélicoptère !!

On peut aussi noter qu’il y a un point d’eau à Aurère au niveau de l’ONF (un peu au-dessus du bar de l’escale) mais ça n’a pas exclut l’ajout d’un cachet de purification de l’eau : il est écrit sur la boite : en cas de doute ou si eau non potable. Dans ces cas-là, je pense qu’en randonnée, on peut toujours considérer que l’eau est d’une origine douteuse, sans le sens péjoratif du terme !

Je ne savais pas trop le temps et la gestion des créneaux indiqués sur ma carte issue du Petit Futé. On est largement en « avance » par rapport à ce qu’ils annonçaient, et même d’un autre livre, les temps que l’on a marché sont largement inférieurs à ceux écrits !

On imagine donc qu’en repartant dans la foulée du repas, on sera au gite en début d’après-midi alors que les enregistrements ne se font qu’à partir de 15h !

C’est donc après une pause que l’on repart requinqué à 13h30 ! On est bien en forme et du coup, on en profite pour trottiner un peu sur les portions qui le permettent (plats et descentes)… Et c’est avec surprise que l’on arrive rapidement à l’Ilet à Malheur à 13h50 !!!

(Petite parenthèse : A l’origine, j’avais réservé les places dans ce gite car il n’y avait plus de place à l’ilet à Bourse… Mais à l’impression du billet de réservation, je réagis qu’il y a une erreur de date !! Au lieu d’avoir réserver pour le jeudi soir, cela avait été fait pour le vendredi soir ! Je rappelle donc et la personne s’est même souvenue de moi et d’avoir entrer dans son ordinateur une erreur. Très poli de sa part, j’ai en plus la chance de voir qu’il reste des places au gite de l’ilet à Bourse et fait donc les démarches pour le changement !)

Avec u rythme de marche un peu élevé ma foi mais proche de la randonnée sportive, on arrive au gite de l’ilet à Bourse à 15h ! Un peu de repos pour se ménager pour la journée du lendemain mais avant une bonne douche, on profite du soleil qui nous a suivi toute la journée pour découvrir à la fois le tout début du chemin du lendemain et la mise en place d’un camp pour l’accueil des coureurs du Grand Raid !

Notre premier gîte est une très bonne surprise avec un bon diner copieux, un petit déjeuner complet même si le pain est en quantité assez limité, ça reste quand même suffisant pour un randonneur « normal » 😉 Le gîte est un ensemble de petit habitat pour 4 personnes avec douche et wc dans chaque ! on se croirait dans un village de vacances !

Pour remettre les pieds sur terre et pour cette première randonnée sur 2 jours, on a été surpris de voir le rythme que l’on pouvait suivre sur la première journée… Donc on décide de ne pas trop s’affoler pour le départ de cette 2ème journée compte-tenu du temps théorique à parcourir.
Le départ est donc donné du gite de l’ilet à Bourse à 7h40. Et sans trotinner ni un pas trop élevé, on arrive à Grand Place à 8h05 ! L’itinéraire et temps donné par le livre était de 50 minutes, on a mis 25 !

A Cayenne, on s’est perdu un moment pour chercher le bon itinéraire afin de retrouver la variante du GR3 qui nous permettra de reprendre le chemin retour ! Il y a 3 pauvres chemins et c’est quand on a croiser des gens qu’on avait dépasser quelque sminutes plus tôt qu’on s’est tous concerté !

Ils avaient pris une variante et dans Cayenne, ils sont arrivés par un autre endroit. On reprend le chemin tous ensemble tranquillement et on arrive à 10h à la Fourche du sentier qui nous a permis la veille d’aller vers Aurère. Ce coup-ci, on arrive de Grand Place. Ensuite, toujours sur un rythme non sportif mais de marche de 3 bons gaillards, on a mis à peine 1 heure (52 minutes) pour arriver au niveau de Deux-Bras au panneau indiquant le dénivelé et le temps nécessaire pour monter « le mur » : 3,5km environ avec un temps de marche prévu à 2h10 ! On décide de le faire à notre rythme et en augmentant un peu la cadence ! En guise de repère pour si je le refais, j’avais noté qu’à 11h19, soit environ 30 minutes après le panneau de début de montée, que j’arrivais à l’échelle à grimper. J’étais à 11h58, soit en 1h06, en haut du « mur », arrivé au même panneau indiquant dans l’autre sens (descente) le temps nécessaire pour joindre Dos d’Ane à Deux Bras.

Une fois arrivé en haut de la côte, on trouve rapidement le restaurant dans le coin de la rue principale : le Piton d’Sucre. Rien n’indique que c’est ouvert mais une personne décharge une voiture juste devant. De fil en aiguille, on papote, on demande et nous voila les pieds sous une table d’un restaurant vide et où la restauratrice adaptera son menu à nos volontés en fonction de la contenance de son frigo ! Bonne première fois ! Très bavarde pendant qu’on mange son bon carrie avec grain et miette de thon, après des bouchons et avant des ananas frais et un café servi à la cafetière ! SUper bon ! à conseiller, ça vaut le détour !

Album photos de l’aventure

Quelques chiffres :
durée totale de marche : 1er jour : environ 5h10 / 2ème jour : 4h20
distance parcourue : ???
dénivelé : ??? positif
nombre de marcheurs au départ : 3
nombre de marcheurs à l’arrivée : 3
nombre de photos prises : environ 115
quantité d’eau prises et bue pour l’occasion : avec les ravitaillements, sans doute dans les 8 à 10 litres sur les 2 jours

(Visited 335 times, 1 visits today)

Tags: , , , , , ,

Ajouter un Commentaire