Juil 01

15ème jour (01/07) : Ottawa – Canada Day

Auteur Catégorie Canada

ça commence mal quand je vois que le bus pour lequel je me suis préparé n’est finalement jamais passé à 8h20…

avec le stop, comme me le confirmait la covoitureuse hier soir justement, les conducteurs sont assez individualistes (« j’ai une voiture, que pour moi ! »). Une demi-heure plus tard, soit je ne m’y suis pas bien pris (un peu éloigné de l’arrêt de bus, juste le pouce et pas de direction ou un truc marrant sur un panneau…) bref, et le bus d’après arrive à 9h alors que le rdv est fixé… à 9h en centre ville !

Une mésaventure mais j’arrive à retrouver du monde sur place ! On n’est pas trop trop bien placé pour suivre en direct la relève de la garde et la Caroussel mais c’est sur un écran géant qu’on regarde le spectacle.
Le Caroussel est en fait un spectacle à cheval de la Grade républicaine ! C’est super beau et le beau temps est avec nous !

Il est donc aux alentours de midi quand tout se termine et on se renseigne sur les « bons plans » de la journée. En effet, j ene pense pas qu’en France, ce ne soit la même chose mais beaucoup de musées sont gratuits le jour national du Canada, en plus des concerts de jazz, festivités et spectacles de rues… On n’a que l’embarras du choix !

Pas trop loin de la colline du Parlement, on se dirige vers le musée Bytown qui raconte l’histoire de Ottawa avec les ecluses qui sont l’une des fiertés de la ville. Tout comme j’ai le livre des 1001 merveilles naturelles du monde à voir avant de mourir, il serait interessant de connaître les lieux classés au patrimoine de l’UNESCO. Un site internet serait facile à consulter, problème que rencontre l’ouvrage cité juste avant qui me sert de livre de chevet.

Derrière le Rideau centre, un couchsurfer connait un bon Shawarma… bon, c’est un bon test car je reviens quand des pays du shawarma !! Il est très bon et c’est en fait plus un mix entre le kebab pour sa taille, et le shawarma pour les ingrédients. Il n’y avait pas de frites mais bon, ce fut quand même bon ! Et j’en suis content car c’est un « restau » découvert par les gens d’ici 🙂

Repas mangé entre discussion et street sport : skate et BMX sur des rampes amenées dans la rues pour animer ce quartier qui sert plutôt de terminus de bus à la sortie du shopping !

On flane un peu, le plein des bouteilles d’eau au colline du Parlement, et il est temps de rejoindre la rue où se passera le Freeze. Le but, comme son nom l’indique est de rester immobile (frozen en anglais en quelque sorte) pendant un temps imparti (ici, 5 minutes) dans une aire relativement définie (ici, dans la rue Sparks, rue commerçante, entre les rues Elgin et Metclife). L’événement avait été proposé à la fois sur un groupe facebook et bien sûr sur le couchsurfing. C’est encore à ça qu’on voit que Facebook ne sert à pas grand chose car on a du retrouver 2 des 60 inscrits sur ce site alors que tous les couchsurfers s’y sont retrouvé ! Bref, le scénario avait été réfléchi avec 2 allemands pour faire les touristes : un gars regarde un point de la rue, je le pointe du doigt en le visant (un batiment en hauteur) et la fille prend la photo. C’est vraiment super, les gens ne passaient pas devant l’appareil photo et nous contournaient, les gens des terrasses à côté nous ont applaudit à la fin des 5 minutes d’immobilité, des gens nous prennent en photo… bref, on n’a rien fait, même pas parler, vous imaginez le truc ? et on a tous les 3 terminés en fous rire à l’issue du temps ! On n’avait pas de chrono sur nous, on avait fait 6 minutes mais finalement, on peut rester dans une position non fatigante pendant bien plus longtemps !

Dommage qu’on ne fut pas plus nombreux pour avoir en contact visuel d’autres personnes figées et voir la réaction des gens mais bon… Un film sera dispo sur Youtube normalement !

L’idée de me faire un tee-shirt « send me your picture of us at this mail address : « blablabla » » m’est venu à l’esprit pour voir comment les gens réagissent réellement autour de nous 🙂

« Debriefing » dans un café… et là, pluie !!! Un brésilien nous redit donc ce qu’on lui avait dit à son arrivée il y a quelques mois : « si tu n’aimes pes Ottawa pour son climat, attends juste 10 minutes, ça changera ! » et quelques minutes plus tard, re-beau soleil !

Juliana (l’allemande avec qui j’avais fait le freeze) me demande si je connait les « queues de castor ». Ben euh, comme ça, « non ! » mais c’est super bon !!!! Genre de pâte des Chichi, mais en forme de queue de castor (d’où le nom !), tartinée avec ce qu’on veut. Mon choix s’est penché vers le beurre d’érable et sucre. C’est un délice et si on doit trouvé un même liste des choses incontournables à faire à Ottawa, ça en fait partie : c’est sur le marché Byward, hummm je ne sais plus la rue, c’est dans le fond en face des « york step ».

Pour continuer le fil rouge qu’on s’était un peu fixé, on se retrouve à l’entrée du parc de la confédération pour si d’éventuels couchsurfers veulent nous y retrouvé à ce moment de la journée. Personne de plus mais entre les personnes du matin et celles du Freeze, on est un petit groupe bien sympa !

Concert de jazz reposant dans un parc assez fréquenté (pas trop de monde pour ne pas se marcher dessus mais juste assez pour ne pas se sentir seul !) le bonheur est encore au rendez-vous !

Une des personnes du groupe a pris une glace… Purée, cette journée, niveau calories : pas top ! Un cornet de glace avec 2 grosses boules : érable et noix / chocolat cookie. Dans les incontournables, c’est donc dans le parc de la confédération pendant le festival de jazz 😉

Il est ensuite temps d’aller à la colline du parlement pour apprécier sur la scène principale les concerts gratuits de cette journée. Encore une fois, lieu tranquille, bonne ambiance et papotage ! C’est une journée très « famille » et les Canadiens sont très attachés à leur nation ! J en’ai pas fait de statistique mais à la louche, il y a peut-être 8 personnes sur 10 qui portent un tee-shirt portant le nom de leur pays, ou une foule d’accessoires montrant cet attachement. Des drapeaux sont distribué gratuitement et le blanc et rouge avec la feuille d’érable illuminent un peu toute cette ville (et les photos qui y sont prises !).

Une grande hésitation et de multiples discussions nous amènent quand même à rester à la colline du Parlement pour regarder le Feu d’artifices. A l’origine, on devait aller derrière le parlement, avant le pont Alexandra pour voir à la fois le fleuve, le parlement et les feux d’artifice de ce m^mee point de vue. Mais on est bien sur la colline, on s’imagine que les photos seront belles avec la tour (de face) et le pavillon Canadien.

Il se trouve qu’on a vécu un super feu d’artifices. C’est sûr qu’on aurait peut-être pu bouger mais bon… pas de regret, il y avait peut-être de meilleures places mais de ce point de vue, on a profité de la musique, notamment celle de Sarah McLachlan, ce que n’a pu faire le public du pont Alexandra.

Comme vous pouvez le constatez, cette journée est grandement vécue par les canadiens, il y a plein de bonnes choses à y faire ! C’est tout bonnement super 🙂

 Album photos de la journée 🙂

(Visited 10 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire