Avr 12

Village d’Evatra et alentours

Auteur Catégorie Madagascar

Nous quittons le port de Fort Dauphin pour une découverte de plages, de criques et de baie en passant par le lac Lanirano.
Pour cette journée, notre guide est Gautier.

Après environ deux kilomètres de voiture jusqu’au lac, nous embarquons dans une barque, que nous appellerons tout le long du récit « bateau » 😉

Photo

Nous quittons la terre ferme pour naviguer dans les mangroves. C’est magnifique. Il fait beau, les couleurs de la nature se reflètent dans l’eau. Le « fleuve » sur lequel nous naviguons a une profondeur de 8 mètres en son centre mais on devine les profondeurs des berges aux alentours des 1 à 2 mètres.

Photo
Nous passons après quelques minutes devant le village de pêcheurs D’Andiakaraka.

Photo

Gautier nous explique que le lac est en train de changer.
Il était saumâtre mais il y a un barrage récent qui l’a rendu en eau douce.
Les pêcheurs du village doivent donc adapter les pêches, les cultures et habitudes.

Nous arrivons à Evatra après 1h20 de bateau. Nous sommes au niveau de l’écluse. Elle ne fonctionne pas aujourd’hui donc nous ferons les derniers kilomètres en voiture.

Nous sommes une dizaine à avoir choisi de faire cette excursion. Le 4×4 n’a que 7 places donc nous attendons d’être tous ensemble au « lodge » pour commencer la marche.

Photo
Nous choisissons de prendre l’itinéraire long, pour l’aller afin de mieux profiter du beau temps sur les vues qui nous attendent.

Nous traversons dans un premier temps le village d’Evatra. Les enfants nous interpellent « Wasa » (« étranger »), et nous suivent quelques mètres pendant les explications de Gautier.
« Le village compte plus de 1000 personnes mais la majorité sont des enfants. Chaque famille compte environ 8 enfants. C’est un cercle vicieux où les villageois ne vivent que de la pêche. Une fois le soleil couché, il n’y a pas grand chose à faire et les familles grandissent ainsi.
Il n’y a pas de travail pour les plus jeunes. »

On passe ensuite par la baie des amoureux, la baie des pêcheurs où nous ne descendrons pas. Nous voyons en contre bas les bateaux de pêche rangés sur la plage. Ils viennent de débarquer le chargement. Nous avons croisé les pêcheurs qui vont aller vendre leur marchandise à Fort-Dauphin, distant d’environ 18 kilomètres en longeant la plage. Ils sont pieds nus. « Les plus rapides mettent une heure » nous dit Gautier. Les poissons arrivent et sont encore très frais 🙂

Nous continuons notre marche à travers les collines. Les points de vue sont magnifiques. La nature est intacte. C’est agréable.

Photo

Après environ 1h20 de marche, nous atteignons notre point de rendez vous avec les pêcheurs. Nous arrivons à la baie des vierges.

Nous profitons de la vue, repos pour les autres. La cuisine est préparée au feu de bois, cela dégage de bonne odeurs.
Il est 13h30 quand nous partageons ensemble le repas composé de riz, légumes et le poisson est du tazard : très bon poisson !

Photo

Nous repartons vers le « lodge  » en passant par le sentier « court » qui doit durer 45 minutes.
Il s’agit à la fois d’un raccourci mais pour nous, cela continuera une boucle commencée à l’aller.
Le paysage est varié.
Nous arrivons au lodge de départ 25 minutes plus tard. Les villageois de la baie de la vierge ont fait une partie du sentier avec nous.

Comme à l’aller, nous devons faire 2 navettes pour rejoindre le bateau.
En attendant que tout le monde se retrouve, nous buvons de l’eau de coco et mangeons un peu de noix de coco.

Nous embarquons dans le bateau laissé à l’aller au niveau de l’écluse. Nous partons à 15h40. Le vent est dans le dos pour ce trajet, nous serons moins mouillé qu’à l’aller 😉
Le temps est nuageux, les photos sont moins claires mais les points de vue des mangroves avec les montagnes derrière sont jolis.

Nous arrivons à 16h35 au débarcadère ou nous attendent les véhicules pour nous ramener au port.

La journée a été très agréable avec un guide très sympathique !

D’autres photos dans cet album

(Visited 57 times, 1 visits today)

Tags: , , ,

Ajouter un Commentaire