Avr 15

Diego Suarez et la forêt d’Ambre

Auteur Catégorie Madagascar

32ème anniversaire et quel souvenir avec cette excursion dans la forêt d’Ambre…
Tout commence parfaitement lorsque les mini bus quittent le port de Diego Suarez à 8h15 en direction du parc national de la Montagne d’Ambre.

La route est en bon état jusqu’à Joffre-Ville, à 22 km de Diego. La piste rocailleuse pointe son nez à la sortie du village et nous entamons la montée vers la Montagne d’Ambre à 700m d’altitude.
Près de 2 heures et l’entrée du parc s’ouvrre à nous. Un briefing qui présente le parc, les guides et ce que l’on va être amené à rencontrer sur notre chemin, puis nous commençons la marche sur le circuit Antomboka.
Alors que l’on se pose la question entre marcheurs surl’origine du nom, le guide nous explique qu’il s’agit d' »Ambre végétale » et non le « caillou » que l’on retrouve notamment sur les colliers de bijoux pour les bébés.
Nous traversons et marchons proche d’écosystème de caméléons et autres animaux. Certains ne bougent pas d’un millimètre alors que les oiseaux nous suivent de haut sans que l’on puisse les apercevoir !

Photo

Le sentier nous amène à deux cascades, dont la cascade sacrée qui mérite le détour, sans forcément amené de frustration si on ne le voit pas ! Lieu de recueillement et d’offrande, cette cascade est proche de l’écosystème (minuscule !) du plus petit caméléon du monde.

Photo               Photo

Après avoir bouclé le circuit, l’excursion comprenait un repas. Des brochette de viande de zébus et de crevettes venaient compléter la salade d’entrée et le riz.
Malheureusement, pendant toute la durée du repas, il a plu, et c’est là que l’excursion a pris le tournant d’aventure ! En effet lorsqu’il a fallu redescendre les 4km de piste nous séparant de Joffre-Ville, cela a été un sacré moment. Les fossés de la piste se sont rapidement transformé en petites rivières qui rendaient difficile la progression des mini-bus le long de la piste. La pluie ne se calmait pas et lors d’un passage délicat, nous avons du tous descendre pour pousser. Et ce n’était qu’un début ! Durant plus d’une heure, nous avons du sortir les 2 mini bus les uns après les autres des fossés, puis une 4L qui est venue se joindre au groupe !
Le premier quart d’heure a été « marrant » mais le regret de ne pas être allé en 4×4 est vite venu sur le tapis ! Peu de personnes avaient prévu un vêtement de pluie et j’étais le seul à avoir un tee-shirt de rechange, sortie une fois l’aventure terminée…
Mon point de vue est, comme nous en parlions avec un autre marcheur, que la randonnée est bien pour des personnes qui veulent absolument voir des Lémuriens. Elle n’a rien d’extraordinaire au niveau de la biodiversité et bon état des sentiers par exemple, surtout lorsque l’on connait les sentiers de l’ile de la Réunion.
Je m’amusais à dire que j’avais vu plus de Lémuriens au biodôme de Montréal qui a une pièce dédiée à Madagascar que dans cette forêt ! La nature nous réserve le droit de les apercevoir ou non mais d’autres marcheurs venus de Diego exprès pour voir cette espèce animale sont rentrés déçus de ne pas en avoir un seul…
Une pointe de déception que les vahicules réservés pour ce type d’excursion n’aient pas été des 4×4 mais c’est le conseil qui vous ai donné dans cet article à moins de se garer à Joffre-Ville et augmenter la sortie de 8km de piste (montée et descente).

Album photos de cette aventure

(Visited 111 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire