Nov 04

Balade à Venise

Auteur Catégorie Italie, Italie

Surnommée la « Cité des Doges » ou la « Sérénissime », Venise est une ville qui mérite le détour… Suivez-nous 🙂

Pour s’y rendre :
Nous choisissons de prendre l’avion à Marseille. Nous avons seulement 1h de route entre Toulon et l’aéroport puis, le vol pour Venise-Aéroport Marco Polo dure environ 1h40. Il existe un train de luxe qui part de Paris et rejoint Venise en une nuit pour environ 2500 euros… trop de luxe pour nous !

Une des choses à connaître à l’aéroport de Marseille est le parking « cheque-parking« . On peut le réserver depuis le site internet de l’aéroport à ce lien : cheque-parking ou via une agence de voyage. Beaucoup moins cher que de payer à la journée, et sécurisé. Un ordre d’idée de prix : 30 euros pour une période allant jusqu’à 16 jours. Il faut réserver à l’avance car le nombre de places y est limité, ce n’est pas remboursable, ni modifiable.

Se loger :
Nous avons pour la première fois fait appel a une agence de voyage. Les prix proposés étaient les mêmes que ceux que je pouvais trouver sur internet en passant par des sites de réservations comme booking.com (hotel) et des comparateurs de vols. Mais, cette fois nous voulions avoir un interlocuteur qui puisse répondre à notre demande principale pour ce voyage : nous ne voulions pas faire de trajet en bus ou voiture une fois sur place.

Maleureusement, l’interlocutrice de l’agence choisie, n’a pas cherché le temps de trajet entre notre hôtel et la ville de Venise. Elle nous a donc réservé un hôtel sur la presqu’île de Lido de Jeloso. Nous devions donc marcher entre 10 et 15 min pour aller prendre un bus, rester 45 min dans ce bus, puis prendre un bateau-bus pendant 30 min. Pas de tout repos en répétant le trajet matin et soir !!!!!!

En conseil aux futurs voyageurs qui souhaitent se rendre à Venise. Renseignez-vous bien sur la situation de l’hôtel !!! Pour le même prix, vous pouvez trouver un hôtel sur l’île de Lido, ou même sur la presqu’ile de Jeloso mais avec un temps de trajet pour rejoindre la bateau plus court !!!

Nous étions donc dans un hôtel nommé ADLON, sur une plage qui pourrait ressembler à St Jean de Monts, adapté pour des vacances à la mer, aux beaux jours, entre mai et octobre, étant donné que le climat de Venise est à peu près le même que celui de Lyon ! Contrairement à ce que nous avait indiqué l’interlocutrice de l’agence de voyage :  » 2 ou 3 degrés de plus qu’à Toulon » ! Ceci était surement valable en plein été ! Donc, pour un famille qui veut passer des vacances à la mer en Italie, et en profiter pour visiter une ou deux journée la ville de Venise, c’est très bien mais pour un séjour en amoureux à Venise : c’est louper !!!!!

Nous ne repasserons probablement pas par agence avant un certain temps !!!!

Il existe maintenant des forums de voyage où les gens font part de leur expérience et même si cela prend plus de temps à préparer, le voyage correspond mieux aux attentes !!
J’ai un peu l’impression qu’on nous a « collés » dans cet hôtel car il ne ferme pas à la morte saison et qu’il faut le remplir!!!!
Pour revenir sur les hôtels situés à Venise même : une autre agence de voyage proposait 1150euros vols/4 nuits. Nous avons payer : 1050euros vols/4nuits. Passons !

Les transports :

Nous sommes restés trois journées entières a Venise (sans compter le jour d’arrivée et celui du départ) et pour cette durée, il existe des pass pour un accès illimité aux transports maritimes (en « vaporetto ») pour 33 € alors que le ticket pour 12h de transport (une journée de visite en gros) est à 16 €.
Ne pas oublier de le demander dès son arrivée et les 3 jours commencent après la première utilisation.

Ce que l’on peut faire en trois jours :
Le premier jour, nous sommes restés « en ville », à flâner et découvrir ce qui rend ce lieu si connu :
– commencer par la belle place San Marco. (Attention, les cafés y sont chers mais préférez les moments où votre terrasse ne bénéficie pas d’un concert de musique classique : l’addition y serait encore plus salée !)

– se perdre dans les méandres des ruelles et des ponts au dessus des nombreux canaux où voguent les gondoles,

– Prendre le vaporetto 1 qui emprunte le grand canal dans le centre de Venise. Les arrêts y sont fréquents de part et d’autre du canal. Il y a notamment les arrêts proches du pont di Rialto

– Prendre de la hauteur depuis le campanile de la piazza San Marco

Album photos de cette première journée

Le deuxième jour, nous avons suivi le chemin qui mène à l’île de Murano :
– contempler les souffleurs de verre et leurs chefs d’œuvre (comment faire un cheval avec une bulle de verre et quelques rajouts comme la crinière 😉


sont-ce des vraies fleurs ou en verres ? 🙂

Une fin d’escapade dans la ville, de nuit, nous entraîne vers la rencontre de personnes déguisées… et avec goût, c’est joli !

Album photos de cette deuxième journée

Le troisième jour, nous avons marché dans le quartier de l’arsenal, dans le nord de la ville et sur l’île Giudecca :
– contempler la ville du haut de l’autre campanile de Venise : sur l’ile San Giorgio Maggiore


On a la solution du labyrinthe 😉

– se balader vers la Basilique et l’hôpital de Venise (qui a pris la place de la Scuola Grande San Marco)

– aller boire un café à l’entrée de l’arsenale (quartier beaucoup plus tranquille que la place San Marco)

 

Album photos de cette troisième journée

Durant ces trois journées, je vous conseille le quartier derrière la piazza San Marco pour le shopping, manger « sur le pouce » une part de pizza (les repas peuvent être chers s’ils sont tous pris au resto 😉 : les Calle dei Fabbri et Fiuberra

Guide utilisé pour notre voyage :
Un grand week-end à Venise, édition Hachette, 2011

(Visited 34 times, 1 visits today)

Tags: , , , ,

Ajouter un Commentaire