Sep 10

3ème jour à Rodrigues : Plages paradisiaque et Est de l’ile

Auteur Catégorie Ile Rodriques

Sans vouloir trop flâner, je prends ce coup-ci la route vers la gare routière de port-Mathurin à 8h. Mon idée d’itinéraire est de me diriger vers les cascade Victoire, puis le sud-Est et l’est avec ses plages paradisiaques. 
A 8h30, comme je l’avais dit la veille, je me présente au bureau de JP Excursion pour passer le petit bonjour à Mélanie, la bavarde de la veille ! Très contente de me revoir et de partager les programmes de la veille et la journée à venir, je prends ensuite le bus de 8h30 en direction de Port Sud-Est. Les gens sont tellement sympas qu’ils me signalent l’arrêt le plus proche des cascades Victoire à Camp Paul. La vue à partir d’un arrêt juste avant me dit qu’il faudrait que j’y repasse sur le retour de la cascade. Je me dirige tranquillement en suivant un chemin vers la Cascade quand je me retrouve d’un coup chez des rodriguais ! C’est en demandant mon chemin que la personne me demande de la suivre pour avoir un raccourci ! Encore un ! Après ces quelques périgrinations dans les champs et chemins, je me mets à la recherche de chutes d’eau ! Mais rien, un coup de fil à Burdy, mon hôte, et il me dit que c’est juste une vallée ! Donc je vais écrire à l’ile Rodrigues et aux plus hautes instances pour changer le nom de cascades en vallée !! on verra si ça fonctionne et on en reparle dans quelques années !! Il n’y a pas d’eau !! donc pas de soucis, je descends la vallée à pied en grande partie à travers champs et me retrouve rapidement à Mourouk après avoir saluer quelques vaches et chèvres !! Il est donc impossible à ce niveau de remonter la route des 52 virages pour aller prendre des photos des iles au chat ou de l’hermitage vue d’en haut… Ce sera pour une prochaine fois mais pour l’avoir vu, ça, ça vaut le détour ! 

De Mourouk, à pied sur toute la cote, je longe les plages paradisiaques jusqu’à Pointe Coton. C’est mémorable, superbe, à couper le soufle… bref, génial ! idyllique et c’est un peu pour ces moments-là que tout le monde ne peut pas se plaire au milieu de nulle part… Un chemin à peine tracé et pas utilisable en dehors d’être à pied ou à la limite à vélo (tout terrain ou tout chemin !) Très peu de rencontre avant d’arriver vers Pointe Cotton où les spots de Kit-Surf regroupent quelques Toulousain, ou encore un instructeur italien de ce sport… Il baragouine encore moins anglais que moi et ne soufle pas un mot de français !! ça ne doit pas être génial de suivre un cours sauf s’il mime tout à la manière des italiens 😉

Vers 15h, une fois à pointe Coton, je fais un détour à l’hotel Cotton Bay pour une idée de prix… Relativement cher pour cet hotel de luxe où toutes les prestations sont exclues du prix des chambres, même en hiver subtropical ! Un timing parfait et un bus venait d’arriver sur la plage de Pointe Cotton pour un retour à Port-Mathurin ! Il fait encore beau donc arrêt à Palissade, au milieu de l’ile, pour comparer les prix des chambres d’hotes : l’une est toujours en construction, l’autre en rénovation. pas de possibilité de repas sans réservation mais les prix et l’accueil de cette dernière n’est qu’encourageante à venir y découvrir le savoir-faire local une prochaine fois ! 

L’une des première fois où je retourne sur mes pas en direction de Mont-Lubin pour un bus en direction de Port-Mathurin.
Encore une fois, un timing parfait pour un coucher de soleil à Pointe l’herbe. Des nuages viennent masquer ce petit plaisir donc retour anticipé la fin du spectacle…

Album photos de l’aventure

(Visited 144 times, 1 visits today)

Tags: , ,

Ajouter un Commentaire